Lorieu Cheminées

Les informations sur le prix des buches de chauffage

Le prix des bûches de chauffage est un facteur déterminant lors de l’achat de votre combustible. Il diffère selon qu’il s’agisse de plaques forestières, de bûches compressées ou de granulés de bois. Voyons en détail le prix de ces bûches de chauffage.

## Le prix des bûches de chauffage

1 bûches de chauffage prix

Le premier critère à considérer concerne les essences des bois de chauffage qui se divisent en trois catégories en fonction de leur densité, de leur pouvoir calorifique ainsi que de leur temps de pousse et de séchage. * La première catégorie répertorie les bois durs, comme l’orme, le chêne, le frêne, l’érable, le hêtre et le charme ; * La deuxième catégorie comprend les bois moyens, à l’instar du robinier, du merisier, du châtaignier et des arbres fruitiers ; * La troisième catégorie concerne les bois tendres, tels que le peuplier, le bouleau ou le platane.

Si on ne prend pas en compte la livraison, le prix d’un stère de bois oscille entre 45 et 75 €. En ce qui concerne le prix des granulés de bois, il dépend de la qualité et du conditionnement.

Quantité Caractéristiques Prix
Granulés en sac de 15 kgSur palette (environ 65 sacs)280 à 350 € livrés
Granulés en sac de 15 kgVendu à l’unité et en libre service4 à 5 €
Granulés en vrac Vendu à la tonne250 à 310 € livrés
Granulés en conteneur500 kgSelon le fournisseur

Le coût moyen d’une tonne de granulés à bois est de 280 €. Du côté des bûches densifiées, elles sont en général proposées par pack de 5. Il est aussi possible de choisir des quarts de palette, correspondant à 24 packs. Il faut savoir qu’une palette entière équivaut à 100 packs, l’équivalent d’une tonne. Le prix de ce bois de chauffage est compris entre 4 et 6 €, ces coûts concernent un pack comprenant 5 bûches densifiées. Quant aux palettes, elles sont proposées autour des 300 €. Avant de procéder à l’achat de votre bois de chauffage, il est conseillé d’interroger plusieurs vendeurs. Vous pouvez ainsi connaître les différences de prix annoncés par les commerçants. Gardez en tête que des remises sont souvent octroyées, comme lors des promotions sur les bûches compressées.

### Les critères déterminant le prix Le lieu d’exploitation ou la zone de sylviculture influe sur le tarif des bûches de chauffage. Cela se rapporte surtout les frais de livraison. Plus vous êtes proches, plus les prix sont réduits. Bien que la France compte beaucoup d’exploitations forestières, elles restent disparates. En effet, certaines régions sont plus boisées que d’autres. La longueur des bûches joue également un rôle important en matière de prix. Les bûches de 2 mètres et plus nécessitent moins de travail (découpe, manutention et transport) que les bûchettes de 33 cm, de 50 cm ou d’un mètre. Pour le grand public, la taille moyenne des bûches est de 33 cm. En général, les tarifs affichés par les professionnels sont plus élevés. Il est cependant conseillé de s’approvisionner chez eux pour vous assurer de la qualité du bois (séchage et essence).

### La période d’achat C’est en automne que le prix des bûches de chauffage est le plus élevé. Le mieux est ainsi d’anticiper vos besoins lors de la prochaine période de chauffage. Il est de ce fait préférable d’acheter au printemps la quantité nécessaire à votre utilisation. Les prix seront ainsi avantageux tout en étant dégressifs en fonction de la quantité achetée. De plus, vous disposez de suffisamment de temps pour sécher convenablement votre bois de chauffage.

## Quid du taux d’humidité ?

2 bûches de chauffage prix

À l’instar des essences, le taux d’humidité figure parmi les critères qui conditionnent le prix d’achat des combustibles. Ce paramètre fait également l’objet d’une classification. Le temps ainsi que les coûts de stockage varient effectivement en fonction du taux d’humidité souhaité. Les bois secs prêts à être utilisés disposent d’un taux d’humidité inférieur à 20 % et sont classés dans la catégorie H1. Quant aux bûches figurant dans la catégorie H2, elles doivent encore être stockées avec un taux d’humidité compris entre 20 et 35 %. À titre d’exemple, un chêne (groupe 1) disposant d’un taux d’humidité de 17 % (catégorie H1) bénéficie d’un pouvoir calorifique de 2 000 kWh. Quant au peuplier (groupe 3) avec un taux d’humidité de 30 % dispose d’un pouvoir calorifique de 1 250 kWh.

### Des conseils à appliquer Pour des bûches de chauffage de qualité, optez pour du bois certifié NF. Vous pouvez ainsi connaître toutes ses caractéristiques, comme son pouvoir calorifique. Gardez en tête que le bois le moins cher n’est pas forcément le plus rentable. Le mieux est d’estimer vos besoins annuels en kWh. Vous pourrez ainsi déterminer avec précision le type de bois répondant à vos attentes.

### Préparez la période hivernale N’attendez pas la période hivernale pour acheter votre bois de chauffage. En effectuant cette acquisition en automne, vous réduisez vos dépenses. Il est également possible d’opter pour du bois de catégorie H2 (moins onéreux que le H1) et de le laisser sécher jusqu’à l’hiver. Qu’il s’agisse de granulés ou de bûches, pensez à grouper vos achats pour bénéficier de tarifs dégressifs selon la quantité. Cette vidéo montre comment stocker votre bois pour l’hiver tout en continuant son séchage.

N’hésitez pas à adopter l’affouage qui permet de prélever du combustible dans les forêts communales. Sachez que cette pratique est très réglementée et nécessite l’aval du conseil municipal. Contre une petite taxe, vous obtenez du bois de chauffage gratuit. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour en bénéficier.

## Mesure du bois énergie Du grec stéréos signifiant solide, le stère est l’unité de mesure utilisée pour le bois d’industrie et de chauffage. Un stère de bois équivaut à 1 m3, soit un empilement de quartiers de bois ou de rondins d’un mètre de long. Si cette unité de mesure n’est plus officielle depuis le 1er janvier 1978, aucune solution viable n’a été trouvée pour la remplacer. En théorie, c’est le m3 apparent bois ou MAB qui doit être l’unité légale utilisée. Le coefficient d’empilage concerne le rapport entre le volume réel et le volume apparent. La meilleure solution consiste à demander les deux valeurs pour connaître précisément le volume. Sachez que le bois coupé en petites sections ne disposant que d’un faible volume, la quantité est de ce fait plus importante. Pour disposer de tous les détails sur le chauffage au bois, rendez-vous .

### Différence entre les types de bois Les granulés de bois sont fabriqués à partir de bois compressé. Si leur coût est plus élevé que celui du bois brut, leur rendement énergétique est plus important. Ce type de combustible dispose d’un taux d’humidité en deçà de 10 % et ne produit que 1 % de cendres. En ce qui concerne les bûches compressées également appelées bois densifié, elles proviennent du compactage des résidus et des déchets des scieries. Les bûches compressées se présentent comme des bûchettes d’une vingtaine de centimètres se destinant aux poêles, aux inserts, aux chaudières à bûches et aux foyers fermés ou ouverts. Ces combustibles disposent également d’un haut rendement énergétique, malgré leur prix plus élevé. Rendez-vous ici pour tout connaître des chaudières à bois.

### Les avantages Les bûches de chauffage disposent de nombreux avantages : * Elles sont écologiques, à condition d’utiliser du bois de qualité ; * Elles sont économiques par rapport aux autres énergies fossiles, comme le fioul ou le gaz ; * Elles sont performantes avec l’utilisation d’appareils de chauffage dernière génération qui bénéficient d’une faible consommation.

Il faut savoir que les forêts occupent environ 30 % du territoire français, soit l’équivalent de 15 millions d’hectares. Cette ressource énergétique est à la fois renouvelable et abondante. Se chauffer au bois est un choix respectueux de l’environnement, grâce à un appareil performant et du combustible de qualité.